UMP : NKM veut s'interposer entre Copé et Fillon

le
2
L'ancienne ministre a déclaré samedi sa candidature à la présidence du parti dans Corse-Matin .

Dans la bataille pour la présidence de l'UMP, il y a les favoris, François Fillon et Jean-François Copé, et les outsiders, qui profitent de la tribune offerte par ces élections internes pour s'affirmer au sein de leur famille.

Jean-Pierre Raffarin, dont l'amitié avec le secrétaire général est connue, a officiellement pris parti pour lui dans Le Monde daté de dimanche. Il y énumère ses qualités: «Jean-François Copé a le sens de l'équipe. Il y a du Chirac en lui. (...) Il est situé au centre de gravité de l'UMP. C'est un excellent organisateur. (...) Et il marche aussi à l'affectif.» Dernier atout, et pas des moindres aux yeux de l'ex-premier ministre, qui veut rassembler les modérés, les radicaux et les libéraux de l'UMP au sein d'un mouvement «humaniste»: le positionnement de Copé dégage un espace au centre que Fillon risque d'occuper s'il est élu. C'est ce que Raffarin dit de façon allusive dans son interview quand il explique que pour lui, «le m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • price77 le lundi 23 juil 2012 à 14:53

    Tout ça ct avant le drame!!!!!

  • mlaure13 le lundi 23 juil 2012 à 01:40

    Les grandes manoeuvres ont commencé...pour le fauteuil suprême à 5 ans ?...Si seulement ces "politicards" de tous bords étaient aussi prévoyants quand ils sont aux manettes du Pays !!!...