UMP : Nicolas Sarkozy tente une nouvelle médiation

le
0
L'ex-président et Jean-François Copé, lors d'un déjeuner, ont à nouveau examiné les conditions d'un référendum à l'UMP.

Nicolas Sarkozy n'est pas homme à jeter l'éponge à la première difficulté. Sa mission de bons offices entre Jean-François Copé et François Fillon, initiée mardi, a calé en quelques heures. Les oukases de deux camps, l'impossibilité pour l'ex-président de la République de s'impliquer publiquement - en raison de ses fonctions au Conseil constitutionnel et de son souhait de rester en retrait - auraient pu mettre un terme à cette branche des négociations qui devaient en terminer avec la guerre à l'UMP.

Jeudi matin, pourtant, Sarkozy propose à Copé un déjeuner. Pas dans ses bureaux comme celui organisé lundi avec Fillon, mais dans un établissement tout proche. Pas non plus pour une «médiation» - le terme est récusé par ses proches - mais plutôt dans un rôle de facilitateur. La ligne imposée de la discrétion semble plus ferme, aussi, qu'il y...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant