UMP: Mariton lance un nouveau mouvement

le
2
Avec «Droit au c?ur», le député de la Drôme entend peser davantage sur les choix de 2017.

La démarche peut paraître paradoxale: déjà délégué général au projet de l'UMP, Hervé Mariton a décidé de transformer son club Réforme et Modernité pour lui permettre de peser dans la campagne de la primaire de l'UMP, en 2016. Dotée du statut juridique de parti, mais ayant «plutôt vocation à fonctionner comme un mouvement» dans le débat interne, sa nouvelle formation a été baptisée «Droit au c½ur».

«Avec Valérie Debord et Bruno Retailleau, l'équipe projet fonctionne très bien, d'autant que nous jouissons d'une pleine liberté, explique-t-il. Mais la tradition voulant qu'en France, un candidat investi ne se sente aucunement lié par les engagements du parti qui l'a choisi, tout ce travail risque d'exploser sous la pression de la guerre des écuries.» Pas question, pour le député de la Drôme, «d'être ou de faire semblant d'être candidat à la présidentielle» pour défe...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le lundi 4 nov 2013 à 00:55

    chacun son mouvement !le passé ne leur sert a rien ,? ils ont envie de gaucge ou du fn ma parole!

  • LeRaleur le dimanche 3 nov 2013 à 20:20

    Et un de plus à droite. Avec tout ça, ils ne risquent pas de gagner.