UMP : malgré les sondages, Copé affiche sa sérénité

le
0
Le député maire de Meaux entend multiplier les déplacements sur le terrain.

La popularité de François Fillon, son principal rival à la présidence de l'UMP dans les enquêtes d'opinion, ne semble pas inquiéter outre mesure Jean-François Copé. «Aujourd'hui, nous ne disposons que de sondages sur des échantillons pas pertinents», observe-t-il, avant de rappeler que «ce ne sont pas les sympathisants qui votent, mais les militants». Une nuance, selon son entourage, qui ne serait pas prise en compte par les sondeurs.

Or, les militants justement, Copé assure «parler leur langage» et se dit surtout prêt à aller les chercher «un à un». «Je conçois cette campagne interne comme une échéance municipale et non, comme d'autres, comme une élection présidentielle», a-t-il confié jeudi au cours d'un déjeuner avec quelques journalistes. Traduction d'un proche: «Jean-François parle de campagne municipale, sauf qu'au lieu de faire des réunions de quartiers, il va faire des réunions de fédérations avec les militants pour leur parler d'eux...»

L

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant