UMP : le patron est de retour

le
12
UMP : le patron est de retour
UMP : le patron est de retour

Ce n'était pas son calendrier, ni le scénario qu'il avait imaginé, lui qui rêvait d'un grand discours sur la France pour sonner la fin de sa retraite, à l'été ou l'automne 2014. Voilà Nicolas Sarkozy contraint de revenir, au moins temporairement, sur le devant de la scène politique pour sauver l'UMP de la faillite. « Je veux que les gens sachent que je reprends ma liberté de parole. Cette fois ça suffit, ils ont été trop loin! » a-t-il lancé jeudi, exaspéré, en apprenant que le Conseil constitutionnel rejetait ses comptes de campagne, laissant un trou de 11 M? dans la caisse du parti.

Lundi à 17 heures, l'ancien président retrouvera donc les élus UMP au complet pour une réunion de crise du bureau politique du parti. Des images inédites : il n'était venu qu'une fois au 238, rue de Vaugirard après l'achat des locaux, discrètement, car il était président de la République. A la tribune, il siégera au côté de Jean-François Copé. Tout un symbole. « Le chef naturel du parti, c'est lui », se pâme un proche. Déjà, les ennemis de Copé glosent sur sa « mise sous tutelle ». Mais les sarkozystes voient d'abord dans sa présence insolite une façon de booster l'appel aux dons lancé auprès des militants et sympathisants UMP. « C'est un geste de solidarité envers sa famille politique », assure Geoffroy Didier, de la Droite forte, qui réunit aujourd'hui les sarkozystes à la Fête de la violette . Sarkozy en profitera lundi pour honorer une vieille promesse : remercier les permanents du parti.

Un simple message sur Facebook

Pour aider son parti à relever la tête, il ne ménagera pas sa peine. Il a déjà programmé des réunions avec les grands donateurs de l'UMP, le fameux « premier cercle » qu'il rencontrait du temps de l'Elysée. Dès hier matin, il a reçu rue de Miromesnil ( Paris, VIIIe) Copé et Jérôme Lavrilleux, son directeur de cabinet, pour faire le point sur ce qu'il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le samedi 6 juil 2013 à 19:07

    Ben oui, mlaure13 ... Ceci dit, Sarkozy est sans doute le "moins pire" des dirigeants politiques français actuels : beaucoup d'énergie et d'habilité dans l'action, mais ligne directrice illisible, et prudence excessive devant les grandes réformes qui ne peuvent que grincer violemment. Maintenant, c'est sûr que si on avait mieux, ça serait ... mieux !

  • mlaure13 le samedi 6 juil 2013 à 18:17

    Le "bling-bling" n'a pas encore compris qu'on ne veut plus de lui ???...et qq soit le prix à en payer ?!!!...La droite OUI...Sarko NON !!!...

  • M187415 le samedi 6 juil 2013 à 13:03

    justement jyth01 il a dit bcp de choses et tant mieux mais au delà ce qui compte c'est le résultat car dénoncer est une chose mais le bilan est là et les français ne sont pas dupes, est ce que mes conditions de vie se sont améliorées?

  • jyth01 le samedi 6 juil 2013 à 11:04

    Il a fait l'unanimité contre lui chez les fontionnaires (socialistes, magistrats, elus....). Il a dit des vérités qui confirment la manipulation permanente de l'opinion par la mafiocratie fonctionnaire. Mais là ils ont fait une erreur, car un grande majorité de français a compris la surpercherie socialiste.

  • frk987 le samedi 6 juil 2013 à 10:45

    Oui M187415, le tout est de trouver un leader charismatique, et là c'est le désert. Entre Fillon le timoré, Copé l'arriviste, Juppé qui ne semble plus trop intéressé par le pouvoir, il reste qui ?????????? Le problème de l'UMP c'est qu'il n'y a que des seconds couteaux, mais vu la nullité des socialos....ils s'en sortiront même en étant peu brillants. Un âne déguisé en candidat battra FH.

  • M187415 le samedi 6 juil 2013 à 10:35

    Dieu que les français ont la mémoire courte, si sarko a été viré par les urnes c'es tout simplement à cause de l'ampleur de la decéption, la crise a elle seule n'explique pas tout, chomage explosé, déficit monumental, bourdes diverses et variées... etcsi la situation des français et leur pouvoir d'achat tant promis s'était amélioré il serait resté.rappelons aussi qu'il a perdu toutes les élections sous son mandat et surtout chose historique le sénat.alors cherchons un autre leader à droite

  • M1531771 le samedi 6 juil 2013 à 09:57

    Oui c'est mieux ! :)

  • 66michel le samedi 6 juil 2013 à 09:56

    M1531771@ "qui t'a avoir le caho"......quitte à avoir le chaos...c'est mieux merci.

  • puck le samedi 6 juil 2013 à 09:55

    Vous imaginer Nabolande courir pour perdre son ventre et être moins ridicule dans ses costumes !

  • 66michel le samedi 6 juil 2013 à 09:53

    il faut tout de même reconnaitre qu'il y a là un autre look non?