UMP : le duel à droite passionne le Québec

le
0
Pourtant, les notions de droite et de gauche n'existent pas au Québec où les camps politiques se définissent comme fédéralistes ou souverainistes.

« Jean-François Copé, un homme pressé à l'assaut de l'Élysée», a titré le quotidien libéral La Presseau lendemain de la «victoire» du maire de Meaux à l'UMP. Depuis, le quotidien montréalais s'est inquiété du «psychodrame» qui se joue au sein de la droite française et d'une «bataille rocambolesque découlant d'une élection bâclée». La guerre à l'UMP a donné des ailes au journal indépendantiste Le Devoir . Ce dernier titre: «Sabre au clair», avant d'ajouter, perfide, dans l'un de ses récents éditoriaux: «Un contingent de ministres se sont mués en acteurs de boulevard. Titre de la pièce? "Éloge du masochisme politique ou Mode d'emploi de l'impasse".»

Si les éditorialistes de La Presse ont parfois sur la France des analyses manichéennes dignes des meilleurs cafés du commerce, c'est...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant