UMP: la primaire PS commence à agacer

le
0
Pour Pierre Méhaignerie, il y a un risque de voir «cannibaliser le débat politique».

La primaire socialiste, très médiatisée, commence à peser sur le moral des troupes UMP. «Cette primaire cannibalise le débat politique», estime Pierre Méhaignerie, le président de la commission des affaires sociales de l'Assemblée. «Mais elle éclaire sur le fond des propositions des candidats PS, qui oublient majestueusement les deux questions clés que sont la compétitivité et la dette», ajoute l'élu breton. Pour Charles de La Verpillière (Ain), «c'est un coup de pub extraordinaire qui permet à la gauche de monopoliser l'attention des médias». Mais il ajoute que le candidat socialiste issu du scrutin «risque la lassitude et l'usure de son discours pendant la campagne présidentielle qui va durer sept mois». Lionel Luca (Alpes-Maritimes) déplore aussi «un déficit médiatique qui porte préjudice» à la majorité. Sébastien Huyghe (Nord) confie: «C'est une bonne opération de communication. Il faut que nous trouvions un contre-feu.» «C'est un rouleau compr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant