UMP : la guerre des chefs reprend de plus belle

le
0
Le président de l'UMP est contesté par certains ténors de son parti.
Le président de l'UMP est contesté par certains ténors de son parti.

La victoire est acquise, mais la guerre demeure. Après la vague bleue des municipales qui devait ressouder une UMP divisée, retour aux manigances et aux attaques en cascade. En fouillant dans les archives, des proches du maire de Meaux ont exhumé des factures datant du quinquennat Sarkozy qui prêteraient à François Fillon des déplacements en hélicoptère organisés indûment aux frais du parti, pour la coquette somme de 12 000 euros le vol, rapporte L'Express ce mardi. "Quand je demande la transparence, on me répond par la calomnie ! C'est assez lamentable", a rétorqué l'ancien Premier ministre, invité mercredi matin par RTL. Regardez François Fillon répondre à Jean-Michel Aphatie :Fillon n'est pas le seul à réclamer des comptes au président de son parti. Absent depuis des mois des comités stratégiques, Alain Juppé a signé son grand retour dans ces réunions qui ont lieu le mardi matin au siège de l'UMP. Alors que Jean-François Copé y défendait sa gestion financière, mise en cause dans les colonnes du Point, le maire de Bordeaux, triomphalement réélu, a réclamé que le bureau statutaire, instance adoptée fin janvier et composée d'une cinquantaine de membres, soit réuni. Une manière de s'allier à la demande de transparence de François Fillon - absent de la réunion - qui avait réclamé un "comité de supervision" pour que la gestion comptable de Jean-François Copé soit passée au crible. "Ces réunions...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant