UMP: la Droite populaire veut se compter

le
0
À la tête du collectif, Thierry Mariani va diffuser le texte de son mouvement auprès des militants afin de mesurer son poids politique.

Quatre moi avant le congrès de l'UMP du 18 novembre, Thierry Mariani et les membres du collectif de la Droite populaire ont annoncé mercredi leur intention de déposer «une motion pour se structurer en mouvement». Insistant sur les thèmes de la souveraineté française, de la sécurité, du travail, ou encore de la maîtrise des dépenses publiques, ce collectif, créé en juin 2010, a décidé de s'ouvrir aux sénateurs UMP. Philippe Marini, le président de la commission des finances du Sénat, s'est félicité que la Droite populaire soit «la seule à s'assumer comme euroréaliste». Refusant d'entrer dans «la bataille des ego et des ambitions personnelles», Thierry Mariani a souligné que le congrès de novembre serait «la première opportunité historique pour assumer une diversité, un pluralisme, désormais reconnus par nos statuts».

Les parlementaires de la Droite populaire vont diffuser le texte de leur motion auprès des militants, afin de mesurer leur poids politi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant