UMP : la dette est proche de 80 millions d'euros selon Fillon

le
20
UMP : la dette est proche de 80 millions d'euros selon Fillon
UMP : la dette est proche de 80 millions d'euros selon Fillon

L'UMP est face à une montagne de dettes, c'est connu. Ce qui l'est moins, c'est son montant. Une centaine de millions d'euros, selon des fuites dans la presse? 55 millions, comme l'affirmait en mars Jean-François Copé, encore président du parti? Ni l'un ni l'autre. Alors que l'audit des comptes de l'UMP doit être conclu le 8 juillet, François Fillon a dévoilé ce dimanche que «le chiffre d'endettement est plus proche de 80 (millions d'euros)». En tant que membre du triumvirat qui gère temporairement le parti, il a «des éléments» pour l'affirmer. 

Au micro du Grand Jury RTL/LE Figaro/LCI, l'ancien Premier ministre n'a pas cherché à minimiser les conséquences de cette ardoise colossale. Grave, il a avoué : «L'UMP va se trouver dans une situation où le remboursement de la dette, l'apurement des comptes, va affaiblir considérablement son activité politique.»

Fillon veut un président de l'UMP issu de «la génération montante»

Si la formation en est arrivée là, c'est «pour l'essentiel en raison des factures indues, assumées, payées par l'UMP, dont on nous dit qu'elles ont servi à financer la campagne présidentielle», a-t-il confié. Mais dans le même temps, interrogé sur l'affaire Bygmalion, il a assuré qu'il «n'en savait rien» si l'argent avait servi à financer la campagne de Nicolas Sarkozy pour sa réélection. 

A mesure que l'enquête avance dans cette affaire, les questions autour du rôle de l'ancien président de la République sont de plus en plus pressantes. Son rôle supposé est sur toutes les lèvres, mais il a fait savoir qu'il n'était au courant de rien. Fillon, là-dessus aussi, «n'en sait rien». Mais il a fini quand même par lâcher :  «Même si j'ai ma petite idée... Mais il faut respecter les règles, il y a une enquête en cours, des magistrats qui travaillent.» 

Alors que l'UMP doit désigner son nouveau président à l'automne prochain, Fillon a estimé que le rôle du prochain ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le lundi 7 juil 2014 à 12:06

    la droite meilleure gestionnaire !!!! mon oeil !!!!

  • M4189758 le lundi 30 juin 2014 à 16:45

    JPi - Sarko a du bien marré quand les partisants UMP ont donné pour les 10 premiers millions de dette à rembourser. Comment vont-ils faire maintenant qu'on en est , pour le moment, à 80 ? Encore donner ? MAis non, ils vont réélire Sarko qui...qui puisera dans une autre caisse, grosse caisse: les français.

  • lolin le lundi 30 juin 2014 à 13:50

    Non gary83, ce n'est pas mieux, ça s'ajoute à tous ce que l'on sait déjà, même si ça ne vous fait pas plaisir que ce soit la droite...

  • Gary.83 le lundi 30 juin 2014 à 11:21

    Fillon acteur has been nous fait le sketch de la valise des bronzés !!

  • Gary.83 le lundi 30 juin 2014 à 11:17

    il vaut mieux le sang contaminé , l'amiante, le chômage, la précarité, DSK & CAHUZAC , que la dette de l'UMP !!

  • Gary.83 le lundi 30 juin 2014 à 11:15

    SARKO n'était pas bon !! soit !! alors on a mis Hollande !! mdr !!

  • lolin le lundi 30 juin 2014 à 10:23

    Il faut dissoudre ce parti, et interdire à tous ceux qui ont été les instigateurs de cette dette de se présenter à une quelconque élection.

  • M3403126 le lundi 30 juin 2014 à 09:42

    Que représentent 80m€ par rapport au budget annuel moyen de l'UMP? N'en doutons pas un instant, ce trou sera vite comblé par des donateurs intéressés. La vie politique est un grand cercle, on en fait rapidement le tour pour revenir toujours au point de départ et depuis de nombreuses années c'est les électeurs qui en choisissent toujours le moins bon que le précédent??????

  • M8412500 le lundi 30 juin 2014 à 09:31

    Regardez quand sa venue a l'ile de la REUNION vous comprendrez-mieux les choses il se croyait Roi mais il est nue et personne en veut (je lui retourne une des ces belles phrases quand il était président casse-toi sale c.n)

  • M7097610 le lundi 30 juin 2014 à 09:24

    Partout où Sarko passe, il laisse des dettes et s'engraisse... ce type ne méritait pas d'être président : il n'en avait pas les capacités. On a vu le résultat mais certains en redemande car ce n'était pas sa faute..."c'était la crise " !!! La crise aussi à l'UMP ? Décidément, c'est vraiment un incapable et nuisible qui plus est.