UMP : François Fillon et Alain Juppé, d'égal à égal

le
0
François Fillon et Alain Juppé à Saint-Médard-en-Jalles, le 5 décembre 2013
François Fillon et Alain Juppé à Saint-Médard-en-Jalles, le 5 décembre 2013

"Mon cher François, je n'ai jamais vu une salle aussi pleine et je n'ai jamais vu autant de journalistes ! C'est toi qui les as ramenés et nous t'en remercions." "Je savais qu'Alain ne me surprendrait pas par les propos qu'il allait tenir et que ce serait des propos aimables !" Échanges affectueux ou passes d'armes sarcastiques ? Entre Alain Juppé et François Fillon, la rivalité ressemble si bien à de l'amitié qu'il est impossible de les distinguer. Comme des premiers de la classe qui s'admireraient mutuellement, tout en espérant être meilleur l'un que l'autre. Forcément, les retrouvailles de ces deux hommes d'État, au terme d'une année politique si troublée pour l'UMP et pour la France, ne pouvaient manquer d'attirer toute la presse. Au grand bénéfice de Jacques Mangon, tête de liste d'opposition au maire socialiste de Saint-Médard-en-Jalles, au nord-ouest de Bordeaux. Une tête de liste centriste, que les anciens Premiers ministres ont voulu soutenir officiellement et autour de laquelle ils ont choisir de se réunir, offrant aux nombreux photographes venus immortaliser la rencontre l'image d'une UMP loin de tout extrémisme.

"On est heureux ici"

Encore secoué par la polémique sur le vote "au moins sectaire" en cas de duel FN-PS, et les incessantes questions liées à cette sortie, François Fillon en a profité pour respirer un peu. Souriant, détendu, plus chaleureux qu'à l'accoutumée, il a d'ailleurs ironisé : "On est heureux ici parce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant