UMP : François Fillon durcit son discours sur l'immigration

le
9
UMP : François Fillon durcit son discours sur l'immigration
UMP : François Fillon durcit son discours sur l'immigration

Accélérer pour ne pas apparaître empêtré dans l'affaire Jouyet. François Fillon détaille jeudi pour le Figaro Magazine ses propositions sur l'immigration. L'ancien premier ministre met un coup de barre à droite et propose de «durcir les conditions d'acquisition de la nationalité française» pour que la politique migratoire de la France «devienne, au même titre que la politique économique ou de défense, une politique d'Etat».

«Je propose donc que le Parlement organise un débat chaque année sur la politique nationale d'immigration, sur le nombre d'immigrés que nous pouvons accueillir, les qualifications professionnelles et les régions du monde vers lesquelles on veut se tourner», explique François Fillon qui estime que«nous ne sommes plus en mesure d'offrir un travail, un logement, un accès à toutes les prestations sociales à tous ceux qui aspirent à s'installer sur notre territoire».

En faveur des «statistiques d'origine»

Le candidat à la primaire de 2017 «veut que l'on inscrive dans la Constitution le principe que notre politique d'immigration dépend de la capacité d'accueil et d'intégration de la France». Et souhaite que le Parlement fixe chaque année des quotas «adaptés en fonction de la situation des pays».

Autre annonce «choc», François Fillon se prononce en faveur des statistiques d'origine. «Prendre en compte race ou ethnie serait contraire à note tradition républicaine. Mais comme dans d'autres pays, il faudra autoriser les statistiques d'origine (nationalité, origine géographique...), seul moyen de définir un politique en matière d'immigration», explique François Fillon. 

Pour se démarquer de ses concurrents à l'UMP, Fillon propose de rendre «plus sévères les conditions» du regroupement familial «en ce qui concerne les ressources, le logement, la durée de résidence du regroupement et la maîtrise de la langue par l'ensemble de la famille». Il souligne aussi ce qu'il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M415325 le jeudi 13 nov 2014 à 18:06

    Paroles,paroles,paroles!!!Ou si vous préférezMenteurs,menteurs,menteurs

  • lemonon1 le jeudi 13 nov 2014 à 17:15

    ils vont bientôt être plus acharnés sur l'immigration que le FN !Il y a 40 ans que JEAN MARIE avait annoncé la couleur!Venons en aux actes!

  • KAFKA016 le jeudi 13 nov 2014 à 16:50

    Paradoxalement c'est la droite il y a 40ans avec Giscard qui a fait exploser l'immigration de masse en autorisant le REGROUPEMENT FAMILIAL !!!

  • KAFKA016 le jeudi 13 nov 2014 à 16:48

    Paradoxalement c'est la droite il y a 40ans avec Giscard qui a fait explosé l'immigration de masse en autorisant le REGROUPEMENT FAMILIAL !!!

  • M1531771 le jeudi 13 nov 2014 à 16:45

    Trop tard...la prochaine ce sera Marine et puis c'est tout !

  • garaffa le jeudi 13 nov 2014 à 16:29

    ENFUMAGE!!! ILS sont prêts à tout pour garder leurs privilèges!!!Rien ne vaut l'original et l'original c'est Marine Le Pen.

  • M1531771 le jeudi 13 nov 2014 à 14:57

    Paroles paroles paroles..ce que nous voulons, ce sont des actes !

  • M940878 le jeudi 13 nov 2014 à 14:36

    Les politiques commencent seulement à se rendre compte que cette immigration massive et non contrôlée ruine la France mais n'est-il pas trop tard ? le mal est fait ! , le bon sens serait de dire zéro immigration africaine ou d'Europe centrale mais on en est pas là

  • M2941863 le jeudi 13 nov 2014 à 14:32

    Il faut aussi écrire dans la Constitution, qu'un immigré ne sera jamais un français! il doit garder sa propre nationalité et ne pas renier ses origines, comme ils le font... Brader la nationalité française c'est un camouflet au visages des français, cela fait trop longtemps que çà dure!