UMP - François Fillon déclare la guerre à Nicolas Sarkozy

le
0
François Fillon et Nicolas Sarkozy, le 8 mai 2012.
François Fillon et Nicolas Sarkozy, le 8 mai 2012.

Récemment, François Fillon promettait qu'il allait "casser un peu de vaisselle" en consommant sa "rupture" avec Nicolas Sarkozy. Au lendemain du non-lieu qui innocente l'ancien président dans l'affaire Bettencourt et lève ainsi un obstacle important sur le chemin de son éventuel retour en politique, son ancien Premier ministre n'aura pas tardé à tenir sa promesse. . Dans un entretien à paraître jeudi dans Valeurs actuelles, il attaque sans détour son rival à droite pour la prochaine élection présidentielle : "Aujourd'hui, je crois que je suis mieux placé que Nicolas Sarkozy pour l'emporter en 2017. Si je ne le pensais pas, je ne serais pas candidat." Son porte-parole Jérôme Chartier a affirmé à l'AFP que c'était inexact. Répondant au journaliste de l'hebdomadaire qui lui demandait "est-ce que vous pensez aujourd'hui (...) que vous êtes le mieux placé pour faire gagner la droite en 2017 ? J'imagine que vous ne seriez pas candidat si vous ne l'étiez pas", François Fillon aurait dit : "Bien sûr, je ne le serais pas." "En même temps", a-t-il dit selon Jérôme Chartier, "je ne suis pas prétentieux, je sais que tout cela est difficile, j'imagine bien qu'il puisse y avoir d'autres candidatures, mais il semble que, pour le moment, je ne voie pas d'autres candidatures qui portent à la fois une rupture appuyée sur une expérience solide du gouvernement et du Parlement." L'ancien Premier ministre ajoute qu'il a décidé de se présenter à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant