UMP : Fillon estime que les fonctionnaires doivent travailler plus

le
1
François Fillon.
François Fillon.

Il inaugurait hier une permanence électorale de Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris Première, étape d'un tour de France de plus d'une semaine qui doit lui permettre de se reconnecter avec "le peuple de droite". François Fillon a donné ce mardi matin sa première grande interview politique sur RTL. Et il n'a pas mâché ses mots. La réforme fiscale ? "Une improvisation totale, de l'amateurisme ou de la manipulation." "Il n'y a pas de big bang possible en matière de fiscalité. Ça n'arrive pas, ça n'existe pas. C'est un gros paquebot, il faut commencer par le faire virer. Pour le faire virer, il faut arrêter l'augmentation fiscale et, ensuite, il faut baisser la dépense", a estimé l'actuel député de Paris.Sur l'état des services publics : "Il y a des secteurs dans lesquels l'État doit se retirer, des secteurs dont l'organisation doit être simplifiée (notamment) l'organisation des collectivités territoriales". L'ancien Premier ministre propose même que certains fonctionnaires travaillent "un peu plus". "Il y a des gains de productivité à faire dans l'administration", a-t-il dit, "Quand un pays est en très grande difficulté, on ne peut pas dire qu'on va s'en sortir sans demander d'efforts autres que celui d'augmenter les impôts." François Fillon condamne également l'idée de la CSG productive, "ce sont les classes moyennes qui vont prendre le choc frontal".

Sur son décrochage dans les sondages consécutifs à ses propos sur le choix du "candidat...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jjd47 le mardi 3 déc 2013 à 12:05

    Et les élus?: Absentéïsme, petits roupillons aux assemblées(voir les députés européens)etc....Qu'ils donnent l'exemple!