UMP : Fillon déterminé à mener le combat

le
0
L'ancien premier ministre, en campagne dans l'Hérault en vue des législatives, ne voit pas d'autres possibilités, à l'issue des élections, que de se présenter à la présidence du grand parti de la droite.

François Fillon est bel et bien en campagne. Pour lui-même, dans le VIIe arrondissement, pour gagner les législatives dans le reste du pays, et pour la présidence de l'UMP, en octobre prochain. Il n'a pas eu le temps de se reposer beaucoup depuis qu'il a quitté Matignon: outre la campagne de terrain, il a voulu assumer plus vite que prévu son ambition pour prendre la tête de l'UMP. Ce vendredi, il a donc quitté la campagne parisienne pour la première fois. Il s'est envolé vers l'Hérault, dans deux nouvelles circonscriptions gagnables par la droite - sur les neuf députés sortants dans ce département, la droite en comptait cinq, et elle espère en maintenir quatre au grand maximum. Très bien accueilli, le premier ministre déclenche les demandes de photos dans les rues de Montpellier puis de La Grande-Motte. «Je ne suis pas si seul que cela», sourit-il. Le sobre Fillon se sent dopé par les sondages, qui le placent loin devant Jean-François Copé. «Depuis quelques mo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant