UMP : Fillon, Copé et Juppé pensent à l'après

le
0
Les trois ténors du parti faisaient campagne pour Sarkozy, jeudi soir à Bordeaux. Mais chacun fait à sa manière entendre sa différence.

François Fillon, Alain Juppé, Jean-François Copé. La tribune de l'UMP réunie jeudi soir à Bordeaux pour l'un des derniers meetings de soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy a des airs d'après. Jusqu'à la présidentielle, ces trois hommes sont liés par leur engagement dans la campagne. Mais après...

L'après, chacun jure de ne pas en parler. La manifestation de leurs ambitions contraires, qui passent par le contrôle de l'UMP et dont l'horizon est la présidentielle de 2017, n'est pas la bienvenue en ces temps où la seule priorité est la réélection de Nicolas Sarkozy.

Alain Juppé, le premier, a brisé le tabou. Dans un entretien au Figaro, début mars, le ministre des Affaires étrangères a tracé les contours de son ambition: «La seule chose qui me motive, c'est le maintien de l'unité de l'UMP et la sauvegarde de ses valeurs, expliquait-il. J'ai fondé, avec d'autres, ce mouvement, et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour éviter que cet acquis soit re

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant