UMP : ex-bras droit de Copé, Jérôme Lavrilleux tire à vue sur les ténors du parti

le
2
UMP : ex-bras droit de Copé, Jérôme Lavrilleux tire à vue sur les ténors du parti
UMP : ex-bras droit de Copé, Jérôme Lavrilleux tire à vue sur les ténors du parti

Juppé, Sarkozy, Fillon, NKM, Wauquiez...Tous, ou presque en prennent pour leur grade. Dix jours après ses aveux tonitruants sur des irrégularités dans les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, Jérôme Lavrilleux, l'ex-bras droit de Jean-François Copé règle ses comptes avec les ténors de son parti dans l'hebdomadaire Le Point, dont le site internet publie quelques morceaux.

Alors que plusieurs ténors de l'UMP ont appelé le député européen tout juste élu à démissionner de ce poste, lui livre sans langue de bois ce qu'il pense de certains. 

«Wauquiez, c'est une raclure»

«Le problème dans ce milieu, c'est qu'il y a des gens morts de l'intérieur : Baroin, Juppé. Copé ne l'est pas» balance-t-il. Puis c'est au tour de l'ancien Premier ministre, François Fillon d'en prendre pour son grade. «Lui, il est complexé de l'intérieur, il est dans l'auto­-émasculation tout en ayant besoin de prouver sa virilité. Wauquiez, c'est une raclure. NKM, ce n'est pas une belle personne.»

Un peu moins sévère, il estime que Bruno «Le Maire est très sympa et vivant, alors qu'il a l'air d'un poisson froid.» Et selon lui, «Sarkozy, c'est le plus vivant de tous, mais à quoi ça sert ?» s'interroge-t-il.

Et dans l'affaire Bygmalion, Jérôme Lavrilleux point la responsabilité de l'ancien chef de cabinet de Nicolas Sarkozy à l'Élysée, Guillaume Lambert, qui a aussi dirigé la campagne présidentielle de 2012. «Personne n'a eu le courage de dire stop à Sarkozy» explique-t-il. «Je ne le voyais que lors des meetings. Le reste du temps, c'est Lambert qui passait commande.»

Lavrilleux dément avoir accordé une interview

Mais l'élu européen dément avoir accordé une interview à l'hebdomadaire. Interrogé par un journaliste de BFMTV à Bruxelles, le nouvel élu européen martèle, laconique: «Je n'ai pas donné d'interview au Point». De son côté, le site internet du journal précise en effet qu'il «ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 13 juin 2014 à 17:00

    La politique c'est magnifique!!!!!

  • M3121282 le mercredi 4 juin 2014 à 19:46

    charmant...