UMP et PS se félicitent de leur candidat

le
0
Si les deux partis ne manquent pas de compliments pour qualifier les prestations de Nicolas Sarkozy et de François Hollande lors du débat de l'entre-deux tours, l'UMP insiste sur l'agressivité du candidat socialiste.

Pour Martine Aubry, il a été «exceptionnel». La patronne du Parti socialiste n'a pas retenu ses compliments envers François Hollande à l'issue du débat de l'entre-deux-tours de la présidentielle. «François Hollande, sur tous les sujets, a été à la hauteur de ce qu'on attend d'un président de la République française», estime-t-elle. «Dans tout ce débat, Nicolas Sarkozy a été dans la défensive, a essayé de faire porter la responsabilité aux autres, n'a présenté aucune proposition et émis beaucoup de contre-vérités...», ajoute-t-elle. «Hollande était déjà dans la fonction de président de la République, je n'ai qu'un mot à dire: vivement dimanche!», a-t-elle conclu.

De son côté, Ségolène Royal, candidate malheureuse de 2007, a estimé que «François a dominé ce débat avec force, et surtout avec authenticité et vérité», et qu'il «n'est pas tombé dans le pugilat que certains pouvaient craindre». Nicolas Sarkozy «avait le boulet de son bila

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant