UMP : et maintenant, tous contre Juppé

le
10
UMP : et maintenant, tous contre Juppé
UMP : et maintenant, tous contre Juppé

En coulisses, Alain Juppé est devenu l'homme à abattre, surtout chez les sarkozystes. Et, dernièrement, un sondage est venu rappeler à quel point il faisait désormais figure d'épouvantail à l'UMP : pour la première fois dans le baromètre CSA pour « les Echos », le maire de Bordeaux devance en effet l'ancien président de la République parmi les sympathisants de droite qui, pour 75 % d'entre eux, ont une « bonne image de lui »... contre 74 % pour Sarkozy.

« Juppé, ça commence à devenir une affaire sérieuse », admet sans détours un visiteur régulier de la rue de Miromesnil (VIII e), qui a décidé de « prendre le taureau par les cornes ». Alors qu'au même moment, chez les fillonistes, on n'en pense pas moins : « De semaine en semaine, Alain grignote du terrain sur tous ses rivaux potentiels à la primaire de 2016. A ce rythme-là, on va finir par ne plus avoir la moindre chance... » Car l'intéressé ne fait plus mystère de ses ambitions élyséennes, au point d'utiliser parfois certaines formules pour titiller ses adversaires : « Il vaut mieux un sexa en forme plutôt qu'un quinqua amorti », a-t-il par exemple lâché le 25 juin sur BFMTV, en référence à Sarkozy.

Alors, ces derniers jours, les boules puantes se multiplient autour de celui que Jacques Chirac qualifiait en son temps de « meilleur d'entre nous ». Allusions, l'air de ne pas y toucher, à son âge -- il aura 71 ans en 2017 --, son état de santé (notamment après son court séjour au Val-de-Grâce à la mi-mai), et plus globalement à son comportement au sein de la direction provisoire.

Le « syndrome du bon élève », selon son entourage

« Il n'y a qu'à le voir dans les réunions, avec cette morgue et cette impression qu'il est toujours là pour donner des leçons aux autres. C'est insupportable », soulève un ministre de la bande des « quadras », pour qui Juppé « n'a absolument pas changé ». Une référence ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le lundi 21 juil 2014 à 21:14

    Ne l'oublions pas c'est un repris de justice...

  • OREGON3 le dimanche 20 juil 2014 à 01:28

    quelqu'un de bien ce Juppé, il plaît, a droite ont l'aime bien, pourquoi pas, un tandem FILLON-JUPPE

  • opelin le jeudi 10 juil 2014 à 17:20

    De 71 à 76 ans on est en parfaite santé !!!La présidence nécessite une expérience que seule une carrière progressive en terme de responsabilité peut amener à bien exercer.A vouloir mettre des incapables sans expérience on voit où ça nous mène. Hein, François H ?

  • JOG58 le jeudi 10 juil 2014 à 16:38

    l'UMP devient de plus en plus stupide. Dès qu'un candidat compétent fait surface, il faut l'ecraser. La seule chose qui compte pour tous ces imbéciles (ps comme ump et autres partis) c'estle pouvoir pour se gaver. Il serait grand temps que la droite devienne intelligente et prépare un programme qui sorte la France de son bourbier ou les socialos l'ont mise. Mais non il vaut mieux s'entre déchirer pour les places. Quand aura t-on des politiques compétents, intégres, désinteressés.

  • frk987 le jeudi 10 juil 2014 à 16:11

    Il n'y a qu'une seule chose que je reproche à Jupé et il n'y est pour rien, c'est son âge. Est-ce sérieux un président élu à 71 ans qui finira "peut-être" son mandat à 76 ans entre deux hospitalisations.......Et sûrement une vision de l'avenir qui va le concerner.....Mais que demain il se présente contre n'importe quel âne socialo, je vote pour lui.

  • M8603854 le jeudi 10 juil 2014 à 15:41

    Bref, si on réélit Juppé, on aura juste perdu 20 ans à ne pas vraiment réformer entre 1997 et 2017. On peut comprendre qu'il soit un peu amer, non?

  • LeRaleur le jeudi 10 juil 2014 à 14:39

    Contre Juppé, normal, c'est un lèche-babouches de première.

  • jbellet le jeudi 10 juil 2014 à 14:35

    cela se confirme tous les jours la France a la droite la plus c.on du monde!!!

  • cavalair le jeudi 10 juil 2014 à 13:52

    C'est un homme honnete.... Il fait voter une administie pour ce que les politiques ont fait et ....recommance immediatement apres. Pour moi c'est un repris de justice

  • jcaumon2 le jeudi 10 juil 2014 à 13:30

    A. Juppé est un homme de devoir contrairement à N. Sarkosy, homme de pouvoir, lesquels ont le fâcheux travers de le confisquer pour eux-mêmes et le clan qui les y ont porté,sans soucis pour le bien de la nation,c'est à dire de l'intérêt général.Si A. Juppé avait pu aller au bout de ses réformes sur les retraites et la Sécurité sociale en 1995/97, nos finances seraient assainies.