UMP: Copé veut simplifier la procédure de parrainage

le
0
Nathalie Kosciusko-Morizet et le secrétaire général de l'UMP vont saisir la commission de contrôle des élections internes.

Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire vont-ils être exaucés? Les deux candidats à la présidence de l'UMP ne cachent pas les difficultés qu'ils ont à recueillir les parrainages nécessaires à leur entrée en lice officielle. Lundi matin sur i-Télé, l'ancien ministre de l'Agriculture, revendiquant 1250 signatures, estimait la procédure «archaïque». NKM a profité de son passage sur BFMTV, lundi soir, pour une nouvelle fois déplorer les modalités de parrainages mis en place dans la perspective du congrès de novembre.

Chaque candidat doit recueillir, avant le 18 septembre, les signatures de 3% au moins des adhérents à jour de cotisation, soit 7924 parrainages issus d'au moins dix fédérations. Cette procédure, validée par les instances dirigeantes de l'UMP et conforme aux statuts du parti définis en 2002, est jugée «très vieillotte» par l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. NKM annonçait ainsi son intention de saisir l'instance de contrôle des électio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant