UMP : Copé veille à l'équilibre entre toutes les sensibilités

le
0
Le nouveau secrétaire général de l'UMP a annoncé qu'il abandonnait son activité d'avocat.

Le noyau dur de la nouvelle direction de l'UMP est en place. Jean-François Copé, Hervé Novelli et Marc-Philippe Daubresse ont été élus par acclamations, ce mercredi soir, respectivement secrétaire général et secrétaires généraux adjoints du parti présidentiel. Pour l'occasion, le bureau politique s'est réuni au grand complet. François Fillon, Brice Hortefeux et Xavier Bertrand, secrétaire général sortant, étaient là, et la rue La Boétie avait été fermée à la circulation.

En guise de message de bienvenue à son successeur, le nouveau ministre du Travail a souligné que «l'unité» du parti était «un capital à préserver». De ce point de vue, le règne de Copé commence sous de bons auspices. Comme nous l'annoncions ce mercredi, il a réussi à reconstituer à la tête de l'UMP l'«équilibre» mis à mal au gouvernement entre les différentes sensibilités de la majorité. Le libéral Novelli et le centriste Daubresse, contrairement aux secrétaires géné

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant