UMP : Copé mise sur les municipales

le
0
Après le vote des militants, les duellistes reprennent leur chemin, chacun suivant son calendrier jusqu'à la primaire. Pour l'inventeur de la «droite décomplexée», «avant la présidentielle de 2017, il y a les municipales de 2014».

Le plus dur reste à faire. Assuré d'accomplir son mandat de président de l'UMP jusqu'à son terme, en novembre 2015, Jean-François Copé doit restaurer une image mise à mal par son affrontement avec François Fillon. Dans la livraison de juin de l'Observatoire de la politique, réalisé par BVA, à la question «Pour chacune des personnalités suivantes, souhaitez-vous qu'elle ait davantage d'influence dans la vie politique française?», Jean-François Copé arrive dans le peloton de queue, avec 19 % de réponses positives, juste devant Harlem Désir, Guillaume Peltier et... Jérôme Cahuzac. Marine Le Pen est loin devant, avec 26 % de «oui». La présidente du FN devance aussi son homologue de l'UMP auprès des sympathisants de droite, à 44 % con...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant