UMP : Copé et Fillon se disputent les centristes

le
0
Chacun des deux candidats à la présidence de l'UMP cherche à s'attirer les faveurs des anciens UDF.

Qui, de François Fillon ou de Jean-François Copé, est le plus «centro-compatible»? L'enjeu est de taille. Si l'ex-premier ministre écrase toujours son rival dans les sondages sur la présidence de l'UMP, réalisés auprès des sympathisants, l'écart entre les deux protagonistes pourrait être beaucoup plus serré lors du scrutin, réservé aux seuls militants. D'où la nécessité pour chacun de s'attirer les faveurs de la famille centriste, la plus importante numériquement après celle des ex-RPR.

Mais le centrisme étant, par nature, un objet politique complexe, il est travaillé par des logiques contradictoires. «Certains d'entre nous font des choix de proximité idéologique et d'autres, des choix stratégiques», résume Jean Leonetti. Le député des Alpes-Maritimes, qui se revendique de la première catégorie, est l'atout centriste de François Fillon. «Son discours correspond à l'évidence bien mieux à notre sensibilité, humaniste, sociale et rassembleuse, que la&#

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant