UMP : Copé et Fillon campent sur leurs positions

le
8
Dans une interview au Parisien ce dimanche, Jean-François Copé réaffirme l'impossibilité, selon lui, de «repartir dans une campagne interne» avant les municipales de 2014, comme le lui réclament François Fillon et les non-alignés.

Alors que le conflit à l'UMP entre lundi dans sa quatrième semaine, aucune issue à la crise ne semble se dégager. Jean-François Copé et François Fillon cherchent-ils vraiment à trouver une solution lors de leurs tête-à-tête? Ou jouent-ils la montre pour tenter de sortir par le haut de cet incroyable scénario? Ils continuent en tout cas, l'un comme l'autre, à camper sur leurs positions.

Dans le Parisien paru ce dimanche, Jean-François Copé réaffirme l'impossibilité, selon lui, de «repartir dans une campagne interne» avant les municipales de 2014, comme le lui réclament François Fillon et les non-alignés. À la place, il propose d'avancer la prochaine élection pour la présidence du parti - prévue statutairement en 2015 -...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le dimanche 9 déc 2012 à 17:45

    Il est inutile de vous rappelez que cette élection (nouvelle à l'UMP) devait être un nouveau temps DEMOCRATIQUE pour elle. Pas sur qu'il s'y risque une deuxiéme fois.

  • psdi le dimanche 9 déc 2012 à 17:42

    Trop fort Marianne : Le seul problème, c'est de savoir s'ils ont suffisamment de ressources en matière d'intrigue et de suspense pour nous tenir en haleine encore longtemps. «Dallas» a duré 357 épisodes et a tenu treize ans. On peut raisonnablement imaginer que «Castagne à l'UMP» nous amènera jusqu'en 2017.

  • psdi le dimanche 9 déc 2012 à 15:45

    Vous leur avez expliqué qu'ils peuvent discuter jusqu'à 35h / semaine sans faire d'heure sup. Ils ont de la marge apparemment. Vont bientot faire comme leur gourou c'est à dire faire 20 réunions pour prendre ou ne pas prendre 1 décision. C'est sûr, ils feraient mieux de dissoudre ce parti. Tout le monde y gagnerait sauf le gouvernement actuel car il voudrait enfin trouver une opposition "forte".

  • psdi le dimanche 9 déc 2012 à 15:35

    Bienvenue au Kolkhose UMP (il y en a sur ce forum qui doivent être attérés que j'utilise ce mot pour l'UMP). J'espére que tout ceci finira dans les bras d'un juge (de gauche évidemment) pour trancher. Il est important pour ce gouvernement d'avoir une opposition "forte". Et en ce moment, on les trouve un peu mou, vous aussi?.

  • raich2 le dimanche 9 déc 2012 à 14:25

    Je connais des individus têtus et bornés imbus de leur personne qui pour ne pas perdre la face, vont perdre la tête et être discrédités à tout jamais de la vie politique. Comment peut-on être représentatif d'une branche de l'électorat national en agissant de la sorte.Un mauvais compromis vaut mieux qu'un bon procès surtout quand il s'agit d'un mouvement politique qui perd tous les jours des adhérents.

  • fbordach le dimanche 9 déc 2012 à 12:12

    Qu'ils dégagent tous les deux, ils se sont disqualifiés par leur ego et leur attitudes de politicards dopés aux prébendes et autres avantages...

  • M610716 le dimanche 9 déc 2012 à 12:10

    sarko va camper avec les 2 autres jusqu'à la fin de leur jour ,que peuvent ils faire d'autre?

  • speedy36 le dimanche 9 déc 2012 à 11:40

    a première vue, l'intervention de sarkozy n'a rien changé... quand on vous dit que pendant 5 ans, il n'a rien changé à part sa femme, et il a toujours cette image dans l'opinion de sauveur de la France, De Gaulle doit se tourner dans sa tombe