UMP. Bruno Le Maire : «Les militants créeront la surprise»

le
1
UMP. Bruno Le Maire : «Les militants créeront la surprise»
UMP. Bruno Le Maire : «Les militants créeront la surprise»

L'ancien ministre de l'Agriculture a effectué 85 déplacements depuis le lancement, en juin, de sa campagne à la présidence de l'UMP, qu'il veut rénover « en profondeur ».

Quel regard portez-vous sur cette campagne qui s'achève dans quelques jours ?

BRUNO LE MAIRE. C'est une belle campagne. Pendant ces cinq mois, j'ai vu des dizaines de milliers de militants mobilisés, malgré les scandales financiers, les chroniques judiciaires et les querelles de personnes. Mais j'ai vu aussi des Français à bout, à cran, qui n'en peuvent plus des politiques qui ne tiennent pas parole. Il y a une puissante aspiration à un renouveau de la vie politique française, à gauche comme à droite.

Mais vous, vous proposez quoi ?

Il faut agir sur des actes concrets, comme le non-cumul des mandats ou encore l'obligation pour les élus de démissionner de la fonction publique, comme je l'ai fait. Mais aussi en restaurant l'autorité de l'Etat, en donnant la parole aux militants et en étant ferme dans nos valeurs.

Samedi, vous avez fait front face aux militants UMP de Sens commun, proches de la Manif pour tous, alors que Sarkozy a donné l'impression de céder en annonçant l'abrogation de la loi Taubira si la droite gagnait en 2017...

L'UMP a besoin d'un chef qui tienne bon en toutes circonstances, qui défende ses convictions quelles que soient les épreuves. Je reste donc très clair : nous ne reviendrons pas sur le mariage pour tous, nous devons nous opposer au droit à l'enfant.

Ça vous a surpris d'entendre Sarkozy dire que « ça coûte pas cher » d'abroger, pour séduire les adversaires de la loi Taubira ?

Je ne juge personne. Mais quand on prend des positions en se disant que ça peut rapporter tant de voix, c'est la garantie de l'échec. Les militants jugeront eux-mêmes le 29 novembre.

Malgré un retour plus compliqué que prévu, Nicolas Sarkozy reste le grand favori. Vous croyez en vos chances ?

Oui, plus que jamais. Contrairement à tout ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le vendredi 21 nov 2014 à 08:58

    Pour un homme de gauche comme moi ce type me semble réellement honorable . J'aime les gens qui ont des convictions et les affirment même si ce ne sont pas les miennes . Et puis un intello cela ne fait pas de mal à l'UMP . En revanche je crois qu'il se trompe sur les troupes de son propre parti , elles ne lui ressemblent guère .