UMP : Alain Juppé se lâche sur Twitter

le
4
UMP : Alain Juppé se lâche sur Twitter
UMP : Alain Juppé se lâche sur Twitter

«Coucou c'est moi.» Vous ne rêvez pas, c'est bien Alain Juppé qui vous parle. Le maire de Bordeaux l'avoue, il prend son «pied» quand il répond aux questions des internautes sur Twitter. Alors ce vendredi, le candidat à la primaire à droite pour la présidentielle de 2017 s'est offert une discussion à bâtons rompus avec ses followers. Entre réflexions sur l'économie et le social et petites blagues, l'ancien Premier ministre s'en est donné à c½ur joie.

Avec cette petite phrase qui risque de faire du bruit. Quand @bonmartel76180 lui a demandé s'il était prêt à soutenir François Hollande au cas où Nicolas Sarkozy supprimait les primaires, il a assuré, sans aucun doute très sérieusement : «Je serai alors candidat, et donc élu.» La veille, il avait assuré, sur le ton de l'humour, qu'il appellerait son chien «Nico» s'il était élu en 2017. Décidément, Juppé semble également prendre son «pied» quand il taquine son plus dangereux rival à droite...

Coucou c'est moi. pic.twitter.com/Fyvfenb4Wq-- Alain Juppé (@alainjuppe) 3 Avril 2015

.@VrrHgo @JeunesAvecJuppe Je prends mon pied.-- Alain Juppé (@alainjuppe) 3 Avril 2015

.@bonmartel76180 Je serai alors candidat, et donc élu.-- Alain Juppé (@alainjuppe) 3 Avril 2015

Plus tôt dans l'échange avec les twittos, Alain Juppé avait toutefois salué une réforme de l'ancien président. Selon lui, la défiscalisation des heures supplémentaires était «une bonne réforme». Il a également profité d'une autre question sur l'UMP pour rappeler son «esprit de rassemblement».

.@mikapilater C'était une bonne réforme. Maintenant il faut donner la liberté de négocier le temps de travail dans l'entreprise.-- Alain Juppé (@alainjuppe) 3 Avril 2015

.@BenMorgane @ump J'en suis le fondateur. Et reste fidèle à son esprit de rassemblement.-- Alain Juppé (@alainjuppe) 3 Avril 2015

Il en a également profité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jyth01 le samedi 4 avr 2015 à 15:32

    Le problème est que Jupé est comme Flan-bi et son adjoint Valls , un fonctionnaires. On ne peut attendre d'eux qu'ils fassent des réformes de fond pour favoriser le privé!!!

  • Pathor le samedi 4 avr 2015 à 13:30

    S'il devient président va t'il subventionner toutes les mosquées de France comme à Bordeaux en leur offrant le terrain ? on récupère les voix électorales comme on peut ....

  • M7093115 le samedi 4 avr 2015 à 12:49

    Juppé vieux chiraquien has been de première, c'est pourquoi il est le chouchou de la gôche......

  • g.dupuy le samedi 4 avr 2015 à 11:33

    Le repris de justesse,encore un gaucho