UMP: 35 heures et TVA sociale au programme

le
0
Centristes et libéraux pourraient s'opposer lors de la prochaine convention du parti, prévue le 3 mai, sur la compétitivité et l'emploi.

La convention sur la laïcité se referme, mais l'UMP n'en a pas fini de débattre. Jean-François Copé l'avait annoncé avant les cantonales, son intention était de rapidement aborder la question des 35 heures. Plusieurs voix s'étaient élevées à l'UMP pour lui demander de reporter son projet au lendemain du scrutin. Devant la levée de boucliers, Copé avait accepté de différer son projet. Très momentanément.

À l'instar du débat sur «la laïcité et la place des religions dans la République, notamment l'islam» rebaptisé «laïcité, pour mieux vivre ensemble», le grand débat sur les 35 heures laisse place à une convention sur «la compétitivité et l'emploi», prévue pour le 3 mai. Mais le secrétaire général adjoint du parti, Hervé Novelli, n'en fait pas un mystère: «Il sera beaucoup question des 35 heures, nous sommes mûrs sur ce sujet.»

L'ancien secrétaire d'État aux PME, organisateur de ce rendez-vous, a présenté mercredi au bureau politique de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant