Ultra-marathon de Berlin : 160,9 km en 13 heures, 6 minutes et 52 secondes !

le
0
Les organisateurs revendiquent le mélange d'exploit sportif et de commémoration historique.
Les organisateurs revendiquent le mélange d'exploit sportif et de commémoration historique.

L'ultra-marathon se courait ce samedi à Berlin. Il s'est achevé ce dimanche sur un nouveau record : le vainqueur a terminé sa course en seulement 13 heures. Mark Perkins a avalé les 160,9 km en 13 heures, 6 minutes et 52 secondes, améliorant ainsi le précédent record de presque 3 heures. À mi-chemin entre exploit sportif et pèlerinage historique, l'ultra-marathon de Berlin a accueilli environ 300 participants cette année. Ils sont venus courir sur les vestiges de l'enceinte qui a régné sur la ville pendant la guerre froide.

Revendiqué par l'organisation, le mariage "du sport et de l'histoire" donne à la course une tonalité singulière : comme lors des précédentes éditions, en 2011 et 2013, elle est dédiée à l'une des "victimes du Mur" qui ont payé de leur vie leur tentative d'évasion. Chaque coureur classé à l'arrivée a reçu une médaille à l'effigie de Peter Fechter, dont la mort à 18 ans avait bouleversé le monde en 1962. Fauché par les balles au sommet du mur, il s'était vidé de son sang pendant une heure avant que les militaires est-allemands n'évacuent son corps.

"Je suis sidérée de voir la taille et la longueur du mur, et les endroits où il passait", confie la doyenne de cette troisième édition, l'Allemande Sigrid Eichner, qui a bouclé à 73 ans plus de 1 800 courses égalant ou dépassant le marathon (42,195 km). Pour cette Berlinoise grandie à l'Est, la démesure de la course fait écho à celle du "mur de protection...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant