Ultimes tentatives pour retrouver le corps de Fiona

le
0
À Clermont-Ferrand, le 11 mai 2014, une marche blanche s'est tenue à la mémoire de Fiona.
À Clermont-Ferrand, le 11 mai 2014, une marche blanche s'est tenue à la mémoire de Fiona.

Un an tout juste après la disparition de Fiona, 5 ans, les recherches du corps de l'enfant vont reprendre dans le secteur du lac d'Aydat, près de Clermont-Ferrand. Mardi matin, un premier déplacement sur la zone des recherches aura lieu en présence du beau-père de l'enfant, Berkane Makhlouf, principal suspect dans la mort de la fillette et actuellement incarcéré. Ce sera ensuite dans l'après-midi au tour de Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, elle aussi emprisonnée, de se rendre sur les lieux. "Nous avons préféré organiser le transport en deux temps, pour des raisons pratiques", explique Pierre Sennès, le procureur de Clermont-Ferrand en charge de l'enquête.Il faut dire que les deux principaux protagonistes, mis en examen pour coups mortels aggravés, ont déjà été amenés l'automne dernier par les policiers, à trois reprises, sur les lieux de la disparition supposée de la fillette près du lac d'Aydat. Mais ils se sont montrés totalement incapables de retrouver le corps de l'enfant, qu'ils auraient enterré le 12 mai 2013, au matin, à l'aide d'une pelle trouvée sur place. De sérieux doutes "Étant donné que les précédentes recherches ont été des échecs, nous changeons de stratégie, poursuit le magistrat. Nous avons défini des secteurs qui pourraient correspondre aux descriptifs qu'ils ont donnés lors de leurs différentes auditions. Parallèlement, des repérages aériens et terrestres ont été effectués cet hiver par la police pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant