Ultimes : Sodebo heurté par un cargo

le
0
Ultimes : Sodebo heurté par un cargo
Ultimes : Sodebo heurté par un cargo
Le trimaran Sodebo Ultim' de Thomas Coville (46 ans), l'un des favoris de la 10eme Route du Rhum qui s'est élancée dimanche de Saint-Malo, est entré en collision avec un cargo dimanche soir, peu avant minuit. Le skipper français est indemne mais son bateau est endommagé. Il se dirige vers Roscoff.

C'est déjà fini pour Thomas Coville et Sodebo. « A 23h30 le 2 novembre, le Cross a informé la direction de course de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe qu'une collision s'était produite entre Sodebo Ultim' et un cargo et que Thomas Coville était sain et sauf », indique un communiqué du service de presse du marin français.

Les dégâts semblent importants sur le grand trimaran du skipper rennais qui devrait donc officialiser son abandon dans les prochaines heures. « Le trimaran était presque sorti du rail (ndlr : rail d'Ouessant) et naviguait sous 3 ris et ORC (foc), progressant à une vitesse de 15/18 n½uds dans des grains actifs par 30 n½uds de vent de Sud-Ouest, poursuit le communiqué. Dans le choc, le trimaran a perdu l'avant du flotteur tribord jusqu'au bras de liaison. La coque centrale semble avoir été aussi endommagée à l'avant. »

Direction Roscoff

Troisième de la Route du Rhum en 2010, Coville, vainqueur en monocoques en 1998, avait pris dimanche le départ de l'épreuve pour la cinquième fois de sa carrière. Après avoir échoué à quatre reprises ces dernières années contre le record du tour du monde en solitaire et sans escale, il était l'un des favoris de la course à la barre de Sodebo Ultim', un trimaran long de 31 m (mât 35m) mis à l'eau en mai dernier après plusieurs mois de chantier (ex-Geronimo d'Olivier de Kersauson).

« Sodebo Ultim' se dirige vers le port de Roscoff, vent de travers, sous voilure réduite, appuyé sur le flotteur bâbord. Il avance actuellement à moins de dix n½uds. En s'approchant de la cote bretonne, le vent va mollir et la mer s'assagir. Son équipe technique qui était en stand-by à Brest se rendra dans la nuit à Roscoff où le trimaran est attendu dans la matinée. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant