Ultimes concessions avant la présentation du budget 2013

le
0
Le gouvernement a édulcoré son projet sur plusieurs points clés. Mais Jean-Marc Ayrault exclut la TVA sociale.

Vendredi, le projet de loi de finances pour 2013 sera présenté en Conseil des ministres. Les grands équilibres en sont connus. Le texte prévoira 10 milliards d'euros d'économies sur les dépenses: le budget du ministère de l'Économie et des Finances baissera par exemple de 4,3 % de 2013 à 2015, avec 2500 suppressions de poste à clé, comme l'a détaillé son ministre Pierre Moscovici dimanche sur France 3. S'y ajouteront 20 milliards de hausse d'impôt pour les ménages et les entreprises, qui viendront en plus des 7 milliards déjà votés en juillet. Pour les contribuables, la note de 2013 frôlera donc les 30 milliards…

En théorie, l'élaboration de cette loi de finances aurait dû être simple, François Hollande ayant fixé lors de sa campagne les axes de réforme: taxe à 75 %, alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail, alourdissement de l'ISF, des impôts des grandes entreprises. Mais en cours de route, le gouvernement s'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant