Ultime bras de fer autour de la Saur

le
0
La société Saur est menacée et ses dirigeants doivent trouver un accord d'ici la fin juin pour permettre la survie de l'entreprise.

Le numéro trois français de l'eau, Saur, pourra-t-il éviter le redressement judiciaire? Surendettée, depuis son rachat avec effet de levier en 2007, la société fait depuis le début de l'année l'objet d'âpres négociations entre ses actionnaires -le Fonds stratégique d'investissement, Séché Environnement, Axa Private Equity, le fonds d'investissement Cube- ses dirigeants et ses créanciers, sous la houlette d'un mandataire désigné par le tribunal de commerce et du Ciri, le comité de restructuration industrielle logé à Bercy.

Tout ce petit monde est censé trouver un modus vivendi dans les jours à venir, afin de pouvoir boucler un accord définitif avant la fin du mois du juin, l'échéance officielle. Autant dire que la tension est à son comble.

Les banquiers, qui ont prêté 1,7milliard d'euros à Hime, la maison mère de la Sau...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant