Ultimatum en Inde pour l exploitation de charbon

le
0
(Commodesk) Le gouvernement indien laisse quatre jours aux compagnies pour exploiter leurs gisements de charbon. Le ministère du Charbon a indiqué mardi 27 mars que les titulaires de gisements encore inactifs doivent expliquer avant la fin du mois les raisons de leur retard, sous peine de perte des droits d'exploitation. Au total, 58 licences, accordées entre 2003 et 2011, pourraient être réallouées. Les géants du secteur, comme Coal India, le premier producteur mondial de charbon, et Tata ne sont pas épargnés par les menaces des autorités indiennes. Cette annonce traduit la dépendance croissante du pays à l'égard de ce combustible, massivement utilisé pour la production d'électricité. La consommation de charbon en Inde augmentera de 40% par an jusqu'en 2016, selon les chiffres de l'Agence internationale de l'Energie (AIE).
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant