Ultimatum du personnel de bord de Lufthansa à la direction

le , mis à jour à 12:41
0

FRANCFORT, 22 juin (Reuters) - Le syndicat allemand du personnel navigant UFO a lancé lundi un nouvel ultimatum à la direction de la Lufthansa LHAG.DE , brandissant la menace de grèves intermittentes à partir du 1er juillet et jusqu'à la mi-septembre si la compagnie ne fait pas de concessions sur les salaires et les retraites, après l'échec d'une médiation. Lufthansa discute avec différents mouvements représentant ses personnels de son projet de réforme des régimes de retraite prévu dans le cadre de son programme de réduction des coûts. L'UFO, qui représente 19.000 membres du personnel de bord évoluant dans différentes branches de la Lufthansa, a annoncé lundi lors d'une conférence de presse que, faute d'accord d'ici au 30 juin, une première grève aurait lieu le 1er juillet. Le syndicat a précisé que d'autres journées de grève seraient organisées par la suite selon un calendrier à préciser qui pourrait aller jusqu'au 16 septembre. Le bras de fer entre la Lufthansa et ses salariés au sujet des retraites et des salaires a déjà valu à la compagnie d'être confrontée ces derniers mois à plus d'une dizaine de coûteux mouvements sociaux organisés par les pilotes. Ces derniers sont actuellement engagés dans un processus de médiation, ce qui écarte la perspective d'une grève de leur part d'ici fin juillet. Vers 10h15 GMT, le titre Lufthansa progresse de 1,33%, enregistrant l'une des plus faibles performances du Dax .GDAXI à Francfort, qui gagne 3,25% au même moment. (Peter Maushagen et Ludwig Burger; Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant