Ultimatum des chemins de fer belges à AnsaldoBreda

le
2
ULTIMATUM DE L'OPÉRATEUR DES CHEMINS DE FER BELGES À UNE FILIALE DE FINMECCANICA
ULTIMATUM DE L'OPÉRATEUR DES CHEMINS DE FER BELGES À UNE FILIALE DE FINMECCANICA

BRUXELLES (Reuters) - L'opérateur belge des chemins de fer a donné trois mois au constructeur ferroviaire italien AnsaldoBreda pour régler une série de problèmes qui ont affecté le nouveau train à grande vitesse qui relie Amsterdam à Bruxelles.

La SNCB, contrôlée par l'Etat belge, a annoncé lundi son intention d'annuler une commande de trois trains V250, pour un montant de 63 millions d'euros, si la filiale de Finmeccanica n'arrive pas à régler ces problèmes techniques.

La première semaine de circulation du train, appelé le "Fyra", inauguré le mois dernier, a été catastrophique avec plusieurs annulations ou des retards liés à des dysfonctionnements. Avec l'arrivée de la vague de froid la semaine dernière, la situation s'est carrément dégradée.

Ces problèmes interviennent alors que Finmeccanica cherche à vendre sa filiale déficitaire afin de réduire sa dette et se recentrer sur ses activités de défense et d'aéronautique.

Ce train a été conçu pour ramener de trois à deux heures le temps de transport entre les capitales belge et néerlandaise.

Robert-Jan Bartunek à Bruxelles, Danilo Masoni à Milan et Gilbert Kreijger à Amsterdam, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lelis le lundi 21 jan 2013 à 23:36

    Fyra nettement meilleur marché. Pas des trains luxueux. Et ce sont les Hollandais qui ont poussé à prendre Fyra. Mais ça n'autorisait pas à fabriquer n'importe quoi... Après tout, les Dacia sont plus fiables que les Renault, donc...

  • gvigner3 le lundi 21 jan 2013 à 19:02

    Pourquoi ne pas avoir choisi Alstom?. PS: Problèmes également avec les trains Siemens