Ukraine-Washington va envisager de nouveaux moyens de barrer la route à Moscou

le
0

NEW DELHI, 25 janvier (Reuters) - Les Etats-Unis vont réfléchir, en coopération avec leurs partenaires européens, à de nouveaux moyens, autres que militaires, pour faire barrage à l'implication de la Russie dans le conflit ukrainien, a déclaré dimanche Barack Obama. Le président américain, en visite en Inde, a estimé que l'entraînement fourni par la Russie, mais aussi l'aide financière de Moscou et des troupes russes étaient à l'origine de la dernière offensive en date lancée par les insurgés séparatistes dans l'est de l'Ukraine. "Nous sommes vivement préoccupés par la dernière rupture en date du cessez-le-feu(...)", a dit le président américain lors d'une conférence de presse, ajoutant que "S'engager dans un conflit militaire avec la Russie ne serait pas efficace." Au moins 30 personnes ont trouvé la mort et 83 autres ont été blessées samedi dans un bombardement qui a visé la ville portuaire de Marioupol, tenue par l'armée gouvernementale ukrainienne, a rapporté l'administration régionale. Le chef séparatiste pro-russe Alexandre Zakhartchenko a déclaré que les rebelles avaient déclenché une offensive contre cette ville située à un emplacement stratégique, sur la route entre la frontière russe et la péninsule de Crimée annexée par Moscou en mars dernier. (Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant