Ukraine-Washington réclame le retrait des forces russes

le
0

BERLIN, 9 octobre (Reuters) - Le Russie ne peut espérer aucun allégement des sanctions avant le retrait des soldats et du matériel militaire étrangers présents en Ukraine, la restauration de la souveraineté de Kiev et la libération des otages, a averti jeudi la diplomate américaine Victoria Nuland, secrétaire d'Etat adjointe. "Aujourd'hui, il y a un accord de paix sur le papier en Ukraine. La paix règne dans une grande partie de l'Ukraine, mais l'accord de paix est encore violé dans les secteurs clés", a-t-elle déclaré à Berlin, lors d'une conférence de l'Aspen Institute sur les relations transatlantiques. L'accord de cessez-le-feu conclu le 5 septembre est violé quotidiennement. Le président russe Vladimir Poutine pourrait s'entretenir avec son homologue ukrainien Petro Porochenko en marge d'un sommet entre dirigeants européens et asiatiques la semaine prochaine à Milan, a annoncé jeudi le Kremlin. (Victoria Bryan, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant