Ukraine-Vers la réunion d'un sommet mercredi à Minsk

le
0

(actualisé avec Poutine et présidence ukrainienne) PARIS, 8 février (Reuters) - La France et l'Allemagne poursuivent leurs efforts pour trouver une issue à la crise russo-ukrainienne, avec pour objectif immédiat la réunion d'un sommet quadripartite mercredi à Minsk, annonce dimanche la présidence française. "Les dirigeants du groupe 'Normandie' ont intensément travaillé ce matin au téléphone pour continuer d'élaborer le paquet de mesures se situant dans le cadre d'un règlement global du conflit", indique l'Elysée dans un communiqué. "Ce travail se poursuivra demain à Berlin sur la base des discussions d'aujourd'hui avec l'objectif d'organiser mercredi à Minsk une réunion au sommet du format 'Normandie'", ajoute la présidence. Le format "Normandie" fait référence à une rencontre, en juin dernier en marges des cérémonies du 70e anniversaire du débarquement du 6 juin 1944 sur les plages normandes, entre les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Petro Porochenko en présence de François Hollande et d'Angela Merkel. Vladimir Poutine a déclaré de son côté qu'il projetait de rencontrer les dirigeants allemand, français et ukrainien mercredi à Minsk à condition que les parties se rapprochent d'ici là d'un accord sur la mise en oeuvre du protocole de Minsk conclu en septembre dernier. "La conversation avec les homologues de Kiev, Berlin et Paris vient de prendre fin. Nous sommes convenus de tenter d'organiser une réunion sous le même format, à Minsk", a-t-il dit lors d'une rencontre avec le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, à Sotchi au bord de la mer Noire. "Nous essaierons (de nous rencontrer) mercredi, si, d'ici là, nous réussissons à nous accorder sur nos positions, dont nous discutons intensément depuis quelques jours", a-t-il ajouté. A Kiev, le site de la présidence ukrainienne indiquait que les dirigeants des quatre pays espéraient que la rencontre de Minsk permettrait d'aboutir à "un cessez-le-feu rapide et inconditionnel". La présidence ukrainienne a parlé de "progrès" réalisés lors de la conversation téléphonique à quatre. Le président français et la chancelière allemande se sont rendus ensemble jeudi à Kiev et vendredi à Moscou pour tenter de trouver une issue à l'escalade de la violence dans l'est de l'Ukraine qui serait fondée sur les accords de Minsk, restés jusqu'ici lettre morte. (Yann Le Guernigou à Paris et Denis Pinchuk à Moscou, Richard Balmforth à Kiev; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant