Ukraine-Tusk (UE) discute des sanctions avec Hollande et Merkel

le
0

BRUXELLES, 18 mars (Reuters) - Le président du Conseil européen Donald Tusk travaille avec le président François Hollande et a chancelière allemande Angela Merkel sur un texte qui lierait les sanctions de l'Union européenne contre la Russie à la mise en oeuvre totale des accords de Minsk, a indiqué mercredi un haut responsable de l'Union européenne. La décision de prolonger les sanctions imposées à Moscou en raison de son rôle dans la crise en Ukraine doit être prise à l'unanimité des 28 gouvernements de l'Union européenne, dont les dirigeants se réuniront à Bruxelles les 19 et 20 mars. "Cette proposition ira dans le sens de la création d'un lien très fort entre la mise en oeuvre pleine et entière de Minsk et le maintien des sanctions déjà en vigueur jusqu'à la mise en oeuvre totale de Minsk", a déclaré ce responsable, qui faisait le point pour la presse et a souhaité rester anonyme. L'Allemagne a tenu des propos allant dans le même sens samedi dernier. Si elle est adoptée par les Vingt-Huit, cette "déclaration" pourrait étendre de facto jusqu'à la fin de l'année les sanctions visant les secteurs financier, énergétique et de la défense russes, qui expirent en juillet, car les accords de Minsk, signés le 12 février, requièrent le rétablissement du contrôle de la frontière russo-ukrainienne par les autorités de Kiev d'ici la fin 2015. (Adrian Croft; Jean-Stéphane Brosse et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant