Ukraine : tirs au lance-roquette sur l'aéroport de Donetsk

le
0
Ukraine : tirs au lance-roquette sur l'aéroport de Donetsk
Ukraine : tirs au lance-roquette sur l'aéroport de Donetsk

Le cessez-le-feu à l'est de l'Ukraine s'annonçait fragile. Les derniers événements illustrent sa précarité. Depuis l'entrée en vigueur de cette trêve, vendredi dernier, entre les séparatistes prorusses et l'armée loyalistes qui s'affrontent depuis plusieurs mois, quatre soldats ukrainiens ont été tués et 29 autres blessés. Ce mardi matin, l'aéroport de Donetsk a lui été la cible de tirs de lance-roquettes.

Quatre soldats tués, 29 blessés pendant le cessez-le-feu. Quatre soldats ukrainiens ont été tués en quatre jours dans l'Est selon un responsable du ministère de la Défense. «Pendant le cessez-le-feu, quatre soldats ont été tués et 29 blessés», précise le chef du département médical du ministère de la Défense Vitali Andronatiï cité par les médias ukrainiens. Vendredi dernier, le porte-parole de l'armée ukrainienne Andriy Lissenko, citant les services de renseignement indiquait qu'environ 2000 soldats russes avaient été tués jusqu'ici, depuis le début des hostilités, en avril dernier.

Des soldats ukrainiens sillonnent aux alentours de la gare et dans le quartier de l'aéroport de Donetsk. LP/YANN FOREIX. Juillet 2014

Tirs au lance-roquette sur l'aéroport de Donetsk. Le chef lieu de la rébellion pro-russe pris pour cible. L'aéroport de Donetsk a été la cible de tirs au lance-roquettes dans la nuit de lundi à mardi, selon l'état-major de l'opération ukrainienne. L'aéroport de Donetsk sous contrôle des forces ukrainiennes «a fait à quatre reprise l'objet de tirs au mortier et lance-roquettes multiples Grad», précise le service de presse dans un communiqué en signalant d'autres attaques contre les positions ukrainiennes dans la région de Donetsk. Ces attaques «n'ont pas fait de victimes», selon la même source. Kiev et les séparatistes ont conclu vendredi un accord de cessez-le-feu destiné à mettre fin à un conflit de près de cinq mois qui a fait plus de 2700 morts et un demi-million de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant