Ukraine: Timochenko condamne le référendum prévu en Crimée

le
3

L'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko, l'ex-Première ministre du pays libérée après deux ans en prison, a condamné jeudi le référendum prévu le 16 mars où les électeurs de la Crimée devront choisir entre un rattachement à la Russie ou une autonomie nettement renforcée. Durée: 00:31

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.guer le vendredi 7 mar 2014 à 11:47

    les politiques ne sont d'accord avec un referendum que lorsque ses résultats vont dans leur sens . Voir ce qui est advenu du nôtre en 2005 ... Ils dénient les droits des peuples !

  • lm123457 le vendredi 7 mar 2014 à 11:34

    Et la libre détermination des peuples dont la gauche nous rebat les oreilles ?

  • ZvR le vendredi 7 mar 2014 à 11:21

    Un réferendum c'est démocratique et mme Timochenko ne reconnait que les coup d'état. La seule politicienne qui était à sa place il a fallu la libérer. Mettre un politicien corrompu en prison ça donne un trop mauvais exemple. Certains pourraient être tentés de s'en inspirer.