Ukraine-Succès des partis pro-occidentaux aux législatives

le
0

(Actualisé avec déclaration Porochenko §6-7) KIEV, 26 octobre (Reuters) - Les partis pro-occidentaux favorables à un rapprochement avec l'Europe, dont le Bloc du président Petro Porochenko, ont enregistré dimanche une nette victoire lors des élections législatives en Ukraine, indiquent les estimations fournies à la sortie des urnes. Selon les projections, le courant conduit par Porochenko, qui comprend le parti Oudar de l'ancien champion de boxe Vitali Klitschko, obtiendrait 23% des suffrages devant le Front populaire, le parti du Premier ministre Arseni Iatseniouk, 21,3% et un autre parti pro-occidental à 13,2%. Parmi les 29 formations politiques en lice, le bloc de l'opposition, réunissant les alliés de l'ancien président Viktor Ianoukovitch et conduit par l'ex-ministre de l'Energie Iouri Boïko, obtiendrait 7,6%, franchissant la barre des 5% indispensables pour être représenté à la Rada. Ces résultats, s'ils sont confirmés alors que le comptage des bulletins se poursuit, devraient assurer au chef de l'Etat ukrainien une majorité pro-occidentale au parlement afin de mettre en oeuvre les réformes promises. Petro Porochenko devrait être en mesure de compter sur une coalition de nature à lui permettre de faire avancer son plan de paix avec les séparatistes et de rapprocher son pays du camp occidental. REMERCIEMENTS DE POROCHENKO Dans un communiqué publié sur le site de la présidence, le chef de l'Etat remercie les électeurs pour avoir soutenu "une majorité démocratique, réformiste, pro-ukrainienne et pro-européenne". "La majorité des électeurs s'est prononcée en faveur des forces politiques qui soutiennent le plan de paix du président et la recherche d'une solution politique à la situation dans le Donbass", la région de l'est ukrainien contrôlée par les insurgés, ajoute le communiqué. "Nous pouvons dire ce soir qu'un tiers des électeurs ont apporté leur soutien à la politique de réformes du président afin d'entrer dans l'Union européenne", a déclaré Iouri Loutsenko, leader du Bloc Porochenko. D'autres formations, comme le Parti radical (populiste) d'Oleg Liachko et le parti nationaliste Svoboda (Liberté), devraient elles aussi être en mesure de siéger au parlement. Le parti Batkivchtchina (Patrie) de l'ancien Premier ministre Ioulia Timochenko enregistre un score décevant avec seulement 5,6% des suffrages, ce qui devrait être malgré tout suffisamment pour que l'ancienne égérie de la Révolution orange puisse être élue. Le scrutin n'a pu être organisé dans les régions de l'Est contrôlées par les séparatistes pro-russes, ni en Crimée, annexée en mars par la Russie. En conséquence, seuls 424 des 450 sièges de la Rada devraient être pourvus, les autres restant vacants. Les insurgés de l'Est ont quant à eux fait savoir qu'ils organiseraient leurs propres élections début novembre. (Natalia Zinets et Timothy Heritage; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux