Ukraine-Sanctions possibles si la Russie viole l'accord, dit l'UE

le
0

BRUXELLES, 12 février (Reuters) - Les dirigeants de l'Union européenne ont déclaré jeudi que la Russie s'exposerait à de nouvelles sanctions si elle ne respectait pas les clauses de l'accord trouvé à Minsk pour mettre fin au conflit à l'est de l'Ukraine. Le président du Conseil, Donald Tusk, a déclaré lors de la conférence de presse de clôture du sommet de Bruxelles, que les chefs d'Etat et de gouvernement à Bruxelles étaient prêts à franchir le pas. La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande ont tous deux confirmé l'existence de cette option. "Si l'accord n'était pas respecté (...), on rentrerait dans un processus que vous connaissez bien (...) de sanctions qui s'ajouteraient à celles qui ont déjà été prononcées", a dit à la presse le président français. Il a ajouté que les sanctions pourraient aussi être adoucies en cas de progrès. Dans cette hypothèse, la livraison suspendue des navires de guerre Mistral à la Russie pourrait être envisagée, a-t-il dit. "Les conditions ne sont toujours pas réunies, elles le seront je l'espère un jour", a dit le chef de l'Etat. (Julien Ponthus)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant