Ukraine : Poutine accepte le sommet pour la paix sous conditions

le
0
Ukraine : Poutine accepte le sommet pour la paix sous conditions
Ukraine : Poutine accepte le sommet pour la paix sous conditions

Après une première étape au téléphone ce dimanche, François Hollande et Angela Merkel espèrent bien réunir de visu Petro Porochenko et Vladimir Poutine pour tenter de sortir de la crise ukrainienne. Mais alors que la chancellerie allemande a annoncé un sommet avec les quatre puissances mercredi prochain, à Minsk (Biélorussie), le président russe a posé ses conditions. La rencontre diplomatique aura lieu «si nous réussissons d'ici là à nous mettre d'accord sur un certain nombre de points sur lesquels nous avons intensément discuté ces derniers temps», a prévenu le patron du Kremlin auprès du président bélarusse, Alexandre Loukachenko.

En dix mois de conflit, plus de 5 300 personnes ont été tuées dans l'est de l'Ukraine.

Plusieurs réunions avant le sommet

Les travaux de la matinée, lors de cette «longue conférence par téléphone», doivent se poursuivre lundi à Berlin pour préparer un «sommet dans le format Normandie». Une référence à la rencontre entre le dirigeant russe et son homologue ukrainien le 6 juin dernier sous l'égide du président français, et en présence de la chancelière allemande, en marge des commémorations des 70 ans du Débarquement.

Une réunion d'un «Groupe de contact», constitué de représentants russes, ukrainiens et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), se déroulera ensuite entre lundi et mercredi pour «préparer les conditions et les thèmes substantiels», a cette fois indiqué le Kremlin.

Les séparatistes à la table de mercredi

Plus tôt ce dimanche, la chancellerie allemande a précisé que «les signataires des accords de Minsk», du nom d'une précédente tentative d'accord en septembre, seraient présents lors des négociations de mercredi. Il s'agit là encore des représentants de l'OSCE, ainsi que des séparatistes pro-russes actifs dans l'Est de l'Ukraine.

Que contient ce plan de paix?

Les détails sont en effet loin d'être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant