Ukraine-Poursuite des affrontements avec des combats rapprochés

le
1

par Richard Balmforth KIEV, 20 août (Reuters) - Les forces ukrainiennes ont affronté des rebelles séparatistes dans les rues de la petite ville d'Ilovaisk, à l'est de Donetsk, fief séparatiste que les troupes gouvernementales cherchent à isoler, a déclaré mercredi un responsable du ministère de l'Intérieur. Neuf Ukrainiens combattant volontairement aux côtés des unités gouvernementales ont été tués dans les combats qui se sont déroulés à Ilovaisk, a annoncé Anton Guerachtchenko. "Les combats de rues se sont poursuivis durant la nuit", a-t-il déclaré sur Facebook, expliquant que les forces rebelles avaient demandé du renfort pour affronter des combattants volontaires du bataillon Donbass. "Il s'agit du type de combats rapprochés le plus compliqué. L'ennemi peut surgir de n'importe où et tirer d'un grenier, d'un garage ou d'une garderie." Par ailleurs, 34 civils sont morts ces dernières 24 heures, victimes des affrontements dans la région industrielle de l'est ukrainien, selon les autorités sanitaires. Louhansk, autre bastion séparatiste, était également sous le feu soutenu de l'artillerie et d'armes automatiques mercredi alors que les forces ukrainiennes poursuivaient leur assaut pour tenter de reprendre la ville aux mains des rebelles pro-russes depuis avril, ont rapporté les autorités locales. La population du fief des rebelles pro-russes est isolée depuis des semaines, sans eau courante, ni électricité. Seules les denrées alimentaires de première nécessité sont en vente, tandis que du pain est distribué aux habitants. "La crise humanitaire est critique. Puisqu'il n'y a pas d'électricité, les gens cuisinent dehors, dans leurs jardins, à découvert", a expliqué Oleksander Sabenko, un responsable municipal, à la chaîne de télévision ukrainienne 112.ua. KIEV VEUT LE DÉBLOCAGE DE L'AIDE DU FMI Outre la dégradation des conditions de vie des résidents, les combats entament chaque jour un peu plus le potentiel économique du pays, a estimé le Premier ministre Arseni Iatseniouk, les attaques endommageant des mines, des stations énergétiques, des installations ferroviaires et des ponts. "La Russie est consciente que reconstruire le Donbass ne coûtera pas des millions mais des milliards de hryvnias", a déclaré le dirigeant. Un euro vaut 17,2 hryvnias, la monnaie ukrainienne. L'Ukraine souhaite par ailleurs que le Fonds monétaire international (FMI) débloque simultanément les troisième et quatrième tranches d'une aide à l'Ukraine d'un montant total de 17 milliards de dollars (12,8 milliards d'euros), rapporte mercredi l'agence de presse Interfax citant le ministre des Finances ukrainien. "Nous voulons combiner les troisième et quatrième tranches. Nous avons calculé que cela représente 2,2 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) et nous espérons les recevoir avant la fin de l'année", a déclaré Oleksander Chlapak. (Richard Balmforth, Natalia Zinets,; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le mercredi 20 aout 2014 à 14:28

    http://www.mondialisation.ca/le-vol-mh-17-abattu-par-un-avion-de-chasse-ukrainien/5395582