Ukraine : pourquoi Israël a fait faux bond aux Américains

le
3
Le Conseil de sécurité de l'ONU. À droite, Samantha Power, l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies ; à gauche, Vitaly Tchourkine, son homologue russe.
Le Conseil de sécurité de l'ONU. À droite, Samantha Power, l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies ; à gauche, Vitaly Tchourkine, son homologue russe.

Nouvel avis de tempête entre Washington et Jérusalem. En cause, non pas le processus de paix - au plus mal -, mais l'affaire ukrainienne. Tout a commencé il y a un peu plus de quinze jours, lors du vote à l'Assemblée générale de l'ONU de la résolution condamnant l'invasion russe de la Crimée et soutenant l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Fait exceptionnel : Israël n'a pas voté avec les États-Unis, ses représentants s'étant absentés de la salle. Dire qu'à Washington cela n'a pas été apprécié est au-dessous de la réalité. Une très grosse colère a secoué la Maison-Blanche et le département d'État. Cette colère s'est surtout exprimée en coulisse. D'autant plus qu'aux demandes d'éclaircissements venues de la capitale fédérale américaine, les Israéliens ont répondu en arguant d'une grève affectant le personnel du ministère des Affaires étrangères. Un argument qui n'a guère convaincu outre-Atlantique, où l'on a fustigé l'ingratitude israélienne "face au soutien sans faille des États-Unis à Israël à l'ONU". Pire ! À Washington, on s'est carrément étranglé après des propos du chef de la diplomatie israélienne, lors d'une interview télévisée : "Nous avons des relations de confiance avec les Américains et les Russes. Notre expérience avec ces deux parties est très positive..." Et Avigdor Lieberman d'ajouter : "Je ne vois pas pourquoi Israël devrait se laisser entraîner dans la crise ukrainienne."L'administration...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le mercredi 16 avr 2014 à 16:48

    Oui mais Israël reçoit bien 3 milliards de $ des E.U par an. Faut dans ce cas choisir. Mais c'est la grande spécialité de Jérusalem. Je suis pour la paix, mais je construis des logements pour mon peuple sur les terrains des autres....

  • M3182284 le mercredi 16 avr 2014 à 16:35

    Normal: Kerry-le-clown est l'ami des Palestiniens et d'al Qaïda en Syrie. Pendant ce temps à Boston on enterre les morts de gentils Tchetchenes accueillis dans le pays de la Liberté.

  • paulritz le mercredi 16 avr 2014 à 16:31

    un peu comme les anglais,... l important c est eux.