Ukraine : pour Hollande «tout doit être fait» pour éviter une intervention russe

le
5
Ukraine : pour Hollande «tout doit être fait» pour éviter une intervention russe
Ukraine : pour Hollande «tout doit être fait» pour éviter une intervention russe

Samedi les parlementaires russes ont donné leur aval pour des opérations militaires en Ukraine, alors que la situation se dégradait en Crimée et que d'autres régions pro-russes du pays étaient, elles aussi gagnées par des turbulences séparatistes. Les Occidentaux n'ont pas fait mystère de leurs inquiétudes grandissantes. Les téléphones ont sonné chez les chefs d'Etat ou de gouvernement. La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a demandé samedi à la Russie de renoncer à envoyer des troupes en Ukraine et à respecter les lois internationales. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE se retrouveront lundi à Bruxelles. Barack Obama a réuni en soirée (pour les Européens, Ndlr) son équipe de sécurité nationale pour examiner les options politiques sur la table pour résoudre la crise en Ukraine.

La France insiste sur le respect de l'intégrité territoriale. François Hollande a estimé samedi que «tout devait être fait pour éviter une intervention extérieure» en Ukraine, ajoutant qu'un recours à la force par la Russie ferait peser des menaces réelles sur l'intégrité territoriale et la souveraineté» du pays. Dans un communiqué, l'Elysée indique que le président français a évoqué le sujet avec le Premier ministre polonais Donald Tusk, les deux hommes ayant partagé «leur plus vive inquiétude». Le chef de l'Etat s'est également entretenu de l'Ukraine avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a indiqué l'Elysée un peu plus tard.

De Rome, en marge du congrès du Parti socialiste européen (PSE), le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a estimé qu'il «faut tout faire pour que l'intégrité territoriale du pays soit totalement respectée. Ça demande de la part de tous les acteurs un grand sens des responsabilités, d'abord des forces politiques ukrainiennes elles-mêmes, mais aussi de tous les partenaires de l'Ukraine», a-t-il ajouté. «Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le dimanche 2 mar 2014 à 14:45

    Allez prends ton scooter et va voir Julie

  • gustav10 le samedi 1 mar 2014 à 20:44

    Trop tard pantin !

  • alteis le samedi 1 mar 2014 à 20:36

    warf vos avez mal jugé la situation, ce sont les nouvelles frontieres de l europe qui e dessinent, poutine s adresse à obama pour eviter un conflit d envergure. l enjeu c l ukraine.

  • kalas le samedi 1 mar 2014 à 20:35

    En vrai, Hollande aurait dû dire : "Je suis le Président de la France, je m'occupe des français, ce qui se passe en Ukraine, je m'en bats les roubignoles.

  • M9035148 le samedi 1 mar 2014 à 20:17

    COMIQUES