Ukraine-Porochenko appelle à l'union derrière ses projets de réformes

le
0

KIEV, 23 août (Reuters) - Le président ukrainien Petro Porochenko a invité samedi la classe politique a faire corps derrière son projet de réforme constitutionnelle censé mettre fin au conflit séparatiste qui fait rage dans l'est du pays et sceller la défaite de "l'agresseur russe". Le chef de l'Etat, qui s'exprimait à l'occasion d'une cérémonie de lever de drapeau à Kiev, à la veille de l'anniversaire de l'indépendance, cherche à dissiper les doutes de certains de ses partenaires au sein de la coalition gouvernementale concernant les amendements constitutionnels qui accordent un statut spécial aux régions orientales où les séparatistes sont dominants. La réforme doit être soumise au Parlement le 31 août et rien ne garantit qu'elle atteindra le seuil des 226 voix nécessaire pour qu'elle passe en deuxième lecture. Plusieurs composantes de la coalition font l'objet de pressions de la part de groupes paramilitaires hostiles à toute émancipation des régions sécessionnistes. "J'appelle toutes les forces politiques et, en premier lieu, celles qui appartiennent à la coalition, à se rassembler maintenant pour le bien de l'Ukraine", a lancé Petro Porochenko. Le "décentralisation" proposée par son projet de réforme entre dans le cadre de l'accord de paix assorti d'un cessez-le-feu conclu à Minsk en février par l'Ukraine, la Russie, la France et l'Allemagne. Le président ukrainien doit faire le point lundi à Berlin sur sa mise en oeuvre avec son homologue français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel. Les forces ukrainiennes et les séparatistes ont retiré la plupart des armes lourdes de la ligne de front, conformément à l'accord de Minsk, mais le cessez-le-feu est violé quotidiennement et les deux camps s'en rejettent la responsabilité. L'armée ukrainienne a encore fait état dimanche d'un mort et de quatre blessés dans ses rangs. Un important dispositif de sécurité à par ailleurs été déployé pour les célébrations de l'anniversaire de l'indépendance à Kiev, où un défilé militaire est prévu lundi. (Natalia Zinets et Richard Balmforth, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant