Ukraine-Nouvelle incursion russe dans l'Est, selon Kiev

le
1

(Actualisé avec citations, contexte) KIEV, 27 août (Reuters) - Des soldats russes ont à nouveau franchi la frontière ukrainienne et sont entrés à Amvrossiivka, à l'est du bastion séparatiste de Donetsk, a fait savoir mercredi l'armée ukrainienne. Un groupe de parachutistes russes a déjà été capturé en début de semaine dans ce secteur. Moscou assure qu'ils ont pénétré en Ukraine par erreur, mais Kiev parle d'une "mission spéciale" au profit des séparatistes pro-russes. "Cinq blindés de transport de troupes de l'infanterie et un camion Kamaz sont entrés à Amvrossiivka avec des hommes à bord", a déclaré Andriy Lissenko, porte-parole de l'armée ukrainienne, à Kiev. "Si ce groupe tactique s'est perdu et a pénétré accidentellement en Ukraine comme les parachutistes du 98e régiment, il est de notre devoir de leur rappeler qu'ils peuvent regagner la Russie en allant vers l'est", a-t-il ironisé. La veille, à l'issue d'un entretien à Minsk, en Biélorussie, le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Petro Porochenko sont convenus de la nécessité d'une "désescalade" militaire dans l'est de l'Ukraine. L'armée ukrainienne a par ailleurs tué 200 séparatistes pro-russes et détruit des chars et des lance-missiles à Horlivka et à Ilovaïsk, deux villes situées au nord-est de Donetsk, a poursuivi le porte-parole, faisant état de 14 tués et de 36 blessés dans les rangs gouvernementaux au cours des dernières 24 heures. "Avec le concours des occupants russes", les rebelles ont pris la ville de Starobéchévé, au sud-est de Donetsk, où un hôpital a été détruit, a-t-il ajouté. Malmenés dans la région de Donetsk, les séparatistes appuyés et équipés par des unités russes ont décidé de reprendre l'offensive plus au sud, sur le littoral de la mer d'Azov, selon Kiev. (Richard Balmforth; Tangi Salaün et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le mercredi 27 aout 2014 à 15:53

    kiev cherche un bouc émissaire pour ses défaites militaires. L'armée ukrainienne est totalement demotivée, car elle ne voit pas pourquoi tirer sur des civils,et les mercenaire et le na*i de pravy sektor ont été decimés.