Ukraine-Merkel se refuse à tout pronostic sur l'initiative franco-allemande

le
1

MUNICH, 7 février (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a dit samedi ignorer si l'initiative franco-allemande pour la paix en Ukraine, dont elle et François Hollande sont allés discuter vendredi à Moscou avec Vladimir Poutine, a des chances d'aboutir. "On ne peut pas dire si les discussions que le président français et moi avons eues hier à Moscou aboutiront", a-t-elle déclaré à Munich, à la Conférence sur la sécurité à laquelle assistent aussi le président ukrainien, Petro Porochenko, et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. "Mais à mon avis - et c'est aussi celui du président français - cela vaut le coup d'essayer. C'est bien le minimum que nous devons aux populations touchées en Ukraine", a-t-elle ajouté. Il n'y a aucune garantie, a-t-elle dit en outre, que Vladimir Poutine fera bel et bien ce qu'on attend de lui. (Noah Barkin et Stephen Brown; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le samedi 7 fév 2015 à 13:34

    on s'en fou de l'Ukraine. Il ya 25 ans quand ils etaient sovietiques ils auraient envahis la France sans se poser de question et ce sont les meme gens qui dirigent le pays